06 novembre 2006

hailé sélassié, ras tafari makonnen

Hailé sélassié est le 225° descendant direct de Salomon a s’asseoir sur le trône de David et le 111° empereur d’Éthiopie (Éthiopie veut dire visages brûlés,"aithiopes").
Hailé sélassié est né le 23 juillet 1892, dans la province du Harrar, son signe du zodiaque est le lion. Il est le fils de ras makonnen-ménélik 2 qui a battu les italiens quand en 1896, ils tentèrent d’envahir l’éthiopie. sa mère s’appelait wayzaro yahimabet mais il ne l'a pas connu car elle est morte du choléra en 1894. Il épousa l’impératrice Menen asfaw le 31 juillet 1911, ils eurent 6 enfants.
Proclamé négus, en octobre 1928, sous le nom de Hailé Sélassié, qui veut dire "force de la Trinité", il est couronné empereur de l’Éthiopie, à la mort de l’impératrice, le 2 novembre 1930, dans la cathédrale saint georges a addis abeba. cette date est devenue jour de fête nationale. son titre est hailé sélassié 1°, négus négesti, « le roi des roi », lion de Juda, défenseur de la foi chrétienne, force de la trinité, élu de dieu. Hailé sélassié est alors à la tête de la plus ancienne dynastie du monde.
Très tôt, le futur empereur s’initie aux responsabilités du pouvoir. Il a treize ans, en 1905, lorsque son père lui confie le gouvernement de la province du Gura Muleta.
mais l’ethiopie est envahi par l’Italie en 1935, qui l’incorpore à l’Afrique orientale italienne. En octobre le gouvernement de Mussolini décide d’envahir l’Éthiopie à partir de l’Érythrée et de la Somalie, l’empereur oppose une héroïque résistance à la tête de ses troupes mais son armée est nettement inférieure. Il décide alors, en accord avec le Conseil des ministres et après avoir nommé un vice-roi (le ras Imrou), de s’expatrier ; en mai 1936, il se retire à Bath, en Grande-Bretagne. La même année, le 28 juin, il lance le fameux appel à la sécurité collective depuis la tribune de la Société Des Nations unis. À Genève, appel qui ne sera pas entendu, les sanctions contre l’Italie seront levées. Il entreprend quelques années plus tard la libération de l’Éthiopie : après avoir rallié les Éthiopiens réfugiés au Kenya et au Soudan, il vient à Khartoum en juillet 1940 (l’Italie vient de déclarer la guerre aux Alliés) et assure la liaison entre ses troupes et l’armée anglaise ; le 5 mai 1941, il fait une entrée triomphale dans sa capitale libérée par les brigades anglo-indiennes avec l’appui des Forces françaises libres.
Hailé sélassié remonte sur le trône en 1941, pendant la 2°guerre mondiale, il y restera jusqu’à sa mort. Hailé Sélassié développa la politique de modernisation progressive lancée par l'empereur Ménélik II .
L’ Éthiopie est admise à la société des nations unis en 1926, Il supprima également une pratique très ancienne, l'esclavage, dans l'Empire par des décrets de 1918 et 1923. Il introduisit l’électricité en 1960, il tourna lui même l’interrupteur qui apporta la lumière à son pays.
Il créa l’institut éthiopien impérial de l’administration publique en 1956. Il fonda le premier théâtre « hailé sélassié 1 théâtre » qui fut inauguré en 1955. Il inaugura l’école des beaux arts a addis abeba en 1958. Il se consacra lui même à l’établissement d’un système éducatif national. Il créa dix collèges universitaires comprenant la faculté des arts, du droit, des sciences et de l’éducation, l’administration commerciale, la santé publique, l’agriculture, la théologie d’ingénieur, l’architecture, la médecine et les sciences sociales. Il envoya des jeunes étudiants étudier à l’étranger…
il est le premier empereur éthiopien a avoir écrit une constitution, en 1931 (qui sera révisé en 1955. il ordonna la constitution de la fédération mondiale éthiopienne incorporée en Afrique et à l’étranger le 25 août 1937 a new york. il donna à cette occasion des terres fertiles appelée shashamane aux africains du monde. l’académie de police fut fondée en 1947, et il créa la première armée de l’histoire de l’Éthiopie. Il créa la première banque en 1963. il acheta lui même les deux premières presses d’imprimerie, il donna à l’o.u.a. l’organisation de l’unité africaine, son premier siège à addis abeba, il en fut le président.
Il fut le premier empereur d’Éthiopie à voyager dans le monde, et visita la jamaique en avril 1966, ou il écouta les tambours nayabinghi de count ossie et de mystic revelation of rastafari. Il offrit des médailles d’or aux frères rastafari. Il visita, Londres, new York, discours à l'onu :
l’Italie, l’URSS, la france: "le négus à l'élysée", le brésil, l’Ouganda, le Kenya au Ghana il décora le président nkruma de la plus haute distinction : l’ordre exalté de Saba, en Tanzanie, il signa un accord afin de fournir une assistance aérienne en cas d’agression étrangère. Il fut l’instrument d’une solution pacifique dans la confrontation algéro-marocaine, sénégalo-guinéenne, soudananaise- republique arabe unie (crise de suez), guerre civile au soudan et crise nigériane... « si l’homme veut survivre sur cette planète, la course aux armes qui étrangle l’humanité de son étreinte déraisonnée et inexorable doit être arrêtée. Grands et petits doivent rechercher le moyen d’atteindre ce résultat. » H.i.m.
Hailé sélassié était à la tête de l’église éthiopienne orthodoxe, il négocia avec le patriarche d’Alexandrie le droit pour l’église éthiopienne de choisir sa propre tête, en 1950, le premier abuna éthiopien fut installé. Mais en matière de religion, la politique du gouvernement était guidée par la déclaration d’hailé sélassié : « la religion est personnelle, l’état est pour tous »
Il nomma en avril 1974 son petit fils zera yacob, fils d’asfa wossen, pour lui succéder au trône après sa mort. Mais le 12 septembre il fut victime d’un coup d’état militaire dirigé par mengistu hailé mariam, la monarchie éthiopienne est définitivement abolie. il fut emprisonné au palais ménélik. Il meurt le 27 août 1975 à l'âge de 85 ans assassiné par les officiers marxistes qui l'avaient déposé en prenant le pouvoir un an plus tôt.
La version officieuse dit que Mengistu (ou ses sous officiers) l’assassina en l’étouffant avec un oreiller durant son sommeil. et cacha le corps dans du béton sous son propre bureau. Aucune photographie post-mortem ne fût envoyée à la presse et l’Ethiopian Herald du 28 août 1975 annonçait laconiquement : “Haïlé Sélassié I, précédemment Empereur d’Ethiopie, est mort hier. Un accident circulatoire est à l’origine de sa mort. » Aucun renseignement ne fût par ailleurs donné sur le lieu et la date de l’inhumation de l’empereur.
… En 1992, on croit retrouver le corps de l’empereur, enterré sous une dalle de béton située sous son ancien palais. On l’incinère lors d’une cérémonie le 23 juillet 1992, lors du centième anniversaire de sa naissance. Provisoirement placé dans le mausolée royal d’Addis Abeba, le gouvernement du premier ministre Meles Zenawi a finalement autorisé (à contrecœur semble-t-il) des funérailles officielles. Le dimanche 5 novembre 2000, vingt cinq années après sa mort, une longue procession funéraire a suivi la dépouille (supposée) de l’empereur. Les reliques du négus sont entreposées dans la crypte de l’Eglise orthodoxe de la Trinité.
Son successeur mengitsu a instauré un régime de type socialiste qui s’est transformé en une dictature sanguinaire qui dura jusqu’en 1991, il est appelé le "négus rouge".
hailé sélassié est vu par beaucoup comme le père de l’unité africaine. A l'anniversaire de l’o.u.a. le 25 mai 1964, il dit " l’Afrique sera libre, prenons la résolution que les vieilles blessures seront guéries et les cicatrices effacées, oubliées."

1 commentaire:

dn marley a dit…

moi dn marley rastafari look mè blog
http://dnmystimarley.blogspot.com/
http://www.blogger.com/profile/01334300699232181372
appile moi 026241871

Rechercher dans Roots and Culture

Education is the key