14 juin 2006

discours d'hailé sélassie I

Haïlé Sélassié I, parle aux Nations-Unies en 1963.discours d'H.I.M. Haile selassie i , l'empereur d'éthiopie. -"La philosophie qui soutient qu'une race est supérieure et qu'une autre est inférieure est finalement et à titre définitif, discrédité et abandonné; que jusqu'à ce qu'il n'y a plus de première classe et de seconde classe de citoyens du monde; que jusqu'à ce que la couleur de la peau de l'homme n'a pas plus de signification que la couleur de ses yeux; que jusqu'à ce que les droits de l'homme soient égalitairement garantis pour tous, sans distinction de race -- jusqu'à ce jour, les rêves de paix durable, de citoyenneté mondiale et de loi de moralité internationale resteront, mais une brève illusion, d'être persuadé mais jamais atteinte. Mais aussi, jusqu'à ce que l'ignoble et malheureux régime qui retient nos frères en Angola, au Mozambique et en Afrique du Sud dans un esclavage qui n'a rien d'humain aura basculé aura été détruit; jusqu'a ce que le fanatisme, les préjudices, la malice et l'intérêt personnel inhumain aient été remplacé par la compréhension, la tolérance et la bonne volonté; jusqu'à ce que tous les Africains soient debout et parlent comme des êtres libres, égaux dans les yeux de tous les hommes comme ils sont au Paradis -- jusqu'à ce jour le continent Africain ne sera pas en paix. Nous les Africains nous battront, si cela est nécessaire nous savons que nous gagnerons, car nous sommes confient de la victoire du Bien sur le Mal. " H.I.M. 1963 (traduit en fr.)
Bob Marley a chanté le discours du tafari dans sa chanson "war" :
-"What life has taught me I would like to share withThose who want to learn...Until the philosophy which holds one race superior, and another inferior,is finally and permanently discredited and abandoned.That until there are no longer first class and second class citizen of any nation,until the colour of a man skin is of no more significance than the colour of his eyes.That until the basic human rights are equally guaranteed to allwithout regard to race.That until that day the dream of lasting peace, world citizenship and the rule of international moralitywill remain in but a fleeting illusion,to be persued, but never attained.And until the ignoble and unhappy regime that now hold our brothers in Angola, in Mozambique, South Africa.Sub-human bondage have been toppled, utterly destroyed.And until that day the African continent will not know peace.We Africans will fight, we find it necessaryand we know we shall win.As we are confident in the victory of good over evil.Good over evil."
écouter une version rare de la chanson "war" avec la voix de sa majesté:

1 commentaire:

tema a dit…

Merci pour la traduction d'une partie du discours ;)

Rechercher dans Roots and Culture

Education is the key