17 janvier 2009

Hommage à Alton Ellis "la disparition d'une légende du reggae"












Hommage à Alton Ellis "la disparition d'une légende du reggae" :

Alton Ellis and Soul vendors " whipping the prince" :


Bien sur à roots and culture on se devait de rendre un hommage à une voix majeure du roots and culture jamaïcain.


Alton Ellis était et restera un pionnier du reggae, il nous a quittés le vendredi 11 octobre 2008 à Londres. Il était âgé de 70 ans mais hospitalisé depuis plusieurs semaines, il avait un cancer.
Il fut l’un de ceux qui a ouvert la voix des les années 1950, la voix du reggae, la voix de bob Marley ….
Alton Ellis a commencé sa carrière avec le groupe The Flames et il a joué de la musique jusqu’au bout puisqu’il avait eu un malaise pendant un concert à Londres en août dernier.



  • Surnommé : "le parrain du Rocksteady" et "Mr Soul of Jamaïca"ou encore " le plus grand chanteur de « soul » de la Jamaïque ", Alton était avant tout un chanteur à la voix soul extraordinaire, adapatant les hits Américains à la sauce Jamaicaine, sa voix a fait les meilleures heures du rock steady.


  • Son style : Rocksteady, lovers’ rock , reggae.



  • Titres emblématiques :



"I’m Still in Love With You",
"Dance Crasher", "I’m Just A Guy "," Too Late", "I'm just a guy" et "Sunday Coming", " Cry tough" , "Girl i’ve got a date"...











Discographie :



  • Be True to Yourself: Anthology 1965-1973 en novembre 2004 sur le label "Sanctuary/Trojan"
  • Mr. Soul of Jamaica sorti sur le label " Treasure Isle"
  • Sunday Coming sorti en 1970 sur le label "Heartbeat"
  • Change My Mind sorti en mars sur le Label "Orchard"
  • Still in Love sorti en 1996 sur le Label "Trojan UK"
  • Reggae Valley of Decision sorti en juin 1996 sur le label "House Of Reggae"
  • Many Moods of Alton Ellis en juin 2001 label"Culture Press"
  • More Alton Ellis sorti en mars 2001 sur le label " T.P."





Biographie :

Alton Ellis est né le 1 septembre 1938 à Kingston Jamaica, et a grandit a Trenchtown, il a dédié sa vie à la musique et plus particulièrement au rock steady et au reggae jusqu’à sa disparition le 11 octobre 2008 à Londres ou il vivait.
Alton Ellis a bien sur commencé sa carrière de chanteur pendant la période Ska vers la fin des années 50.







Les débuts :






Il forme un duo avec Eddie Perkins, et gagne en 1959 un concours de chant, ce qui lui permet d’enregistrer le single « Muriel » qui est classé meilleure vente de l’été 1959. Mais son ami Perkins quitte la Jamaïque pour réussir aux USA.


Il enregistre alors des singles pour Studio One produit par l’inévitable Coxsone. Mais ne gagnant pas d’argent (ce qui arrivait apparemment souvent avec Coxsone) il quitte le label pour Treasure Island dans lequel le producteur Duke Reid le révèle : on est en 1965 et on est passé au rock steady. (Alton vient de rejoindre le pire ennemi de Coxsone.)
Il forme alors un trio vocal avec son frère Leslie : The Flames.
Et il est l’auteur du premier titre du rock steady : "Get ready - Rock Steady".


Pour l’histoire, ce changement musical intervient lors d’un enregistrement en studio ou le bassiste habituel n’était pas là, bien lui en pris cela changea beaucoup de chose.
Jackie Mittoo et sa main gauche s’y colla mais ne pouvant pas suivre le rythme rapide du ska ralentit considérablement le tempo.
On peut trouver la plupart des titres de la période Treasure Island sur l’album Mr. Soul jamaica réédité en cd sous le nom « cry tough » .

Alton Ellis "If I could rule the world" :






En 1968 Ellis revient enregistré chez Studio One et sort l’excellent album "Sunday coming", on est alors en 1970.
Ce fut sa dernière expérience Jamaïcaine quand il fit équipe avec Lloyd Daley, ce qui eut pour effet la production des titres rastas tel que « back to africa »







Car après cela il part au États-Unis puis au Canada pour finalement s’installer en Angleterre à Londres en 1973 et ce de manière définitive.
Ellis y crée son label « Alltone » , sort de nouvelles productions, réédite ses premiers succès, et fait des concerts :
Tournée avec Aspo en Europe et premier disque "live" d'Alton Ellis. « Workin'On a Groovy Thing ».







Alton Ellis était et restera un pionnier du reggae, il nous a quittés le vendredi 11 octobre 2008 à Londres. Il était âgé de 70 ans, ...

1 commentaire:

pauline a dit…

Un album dédié à Alton Ellis sort bientôt !!!
la semaine prochaine plus exactement : 2 mars !

des titres assez difficilement trouvables mais forts sympathiques !!

son nom :
collectorama alton ellis (jahslams/discograph)


peace

Rechercher dans Roots and Culture

Education is the key